Recette du ragoût d'agneau de Shavouh'ot

Agneau de Shavouh'ot par exemple pour une ou deux portions selon l'appétit et la taux de protéines journalier :

  • 160g d'agneau en dés.
  • Mélanger avec 11ml huile d'olive.
  • Mélanger avec 32g farine blé, fine de préférence.
  • Déposer dans un plat avec bords hauts.
  • Sel, herbes de Provence, piment ou autre.
  • Couvrir avec 64 ml de vin par exemple de Corbières.
  • Cuisson au four à 190-210° environ une heure ou plus selon le poids total.

Variante : hacher la viande pour des hamburgers.

Manger après le shabat qui suit le régime "néandertalien" sans graines ni fruits du verger soit viande, poisson, tubercules, miel, etc. diète qui suit le omer depuis Pessa'h.

Difficile comme jeûner mais moins dur.

L'algorithme principal et complet est en Vayiqra 23.9-22 :

La fête des semaines correspond au don de la Torah et à l'entrée en Israël.

Depuis le jour de Pessa'h, on compte sept semaines et on suit un régime nutritionnel particulier. On suit ce régime jusqu'au lendemain solaire du prochain shabat, personnel ou communautaire selon l'usage, où l'on mange de l'agneau avec de l'huile, de la farine et du vin, et ensuite on compte encore sept semaines au bout desquelles on mange un mélange d'agneau et de veau cuit dans une sorte de bière au blé.

À Pessa'h c'est HaShem qui nous délivre pour nous avec l'agneau rôti et le pain sans levain aux herbes amères, tandis qu'à Shavouh'ot c'est nous qui acceptons le don d'HaShem qui au-delà des apparences du rude désert est en réalité aussi onctueux que ces recettes.

Détails du régime mentionné et exposé dans la deuxième édition du livre Le problème religieux :

Pas de pain à grains, pas de grains à cuire, pas de fruits d'arbres du verger : ni céréales[1], ni légumineuses[2], ni oléagineux[3], ni fruits d'arbres et arbustes[4], y compris les légumes-fruits[5] comme la tomate, le café et le chocolat et les choses comme la canne à sucre, la noix de coco, l'huile de graines (tournesol, soja, noix…) et de fruits (olive), le vin, la bière.

Ce régime alimentaire fondamentalement indépendant de l'agriculture et de la cueillette est typiquement néandertalien car principalement composé de viandes, de poissons, d'œufs, de laitages, de tubercules (betterave, carotte, céleri-rave, chou-rave, navet, pomme de terre, radis, salsifis, raifort, gingembre, ginseng) et de certains légumes et plantes (salade, oignon, ail, champignon, chou-fleur, poireau). Le xylitol provenant de la sève d'un arbre et le miel sont consommables, également l'hydromel, le vinaigre de miel et le thé. Les choses comme la courgette, la courge, le melon, la fraise et les baies, la moutarde au vinaigre d'alcool, le colza et son huile, ainsi que le sarrasin et son pain, sont peut-être consommables.

Une étude poussée de la classification végétale des espèces et des genres dépasse le cadre de cet ouvrage.

Concernant les médicaments, les plantes médicinales et les compléments alimentaires, il faut essayer de les réduire au minimum vital nécessaire sans mettre sa vie en danger ni laisser se produire des symptômes qui pourraient nuire ou faire trop souffrir.

Manger ainsi quelques jours permet indéniablement de prendre conscience de la force de l'organisation communautaire humaine, autant à subvenir aux besoins vitaux, qu'à ne pas y subvenir, ainsi que d'affamer les bactéries causant des infections chroniques.

Please accept YouTube cookies to play this video. By accepting you will be accessing content from YouTube, a service provided by an external third party.

YouTube privacy policy

If you accept this notice, your choice will be saved and the page will refresh.

[1] fr.wikipedia.org/wiki/Céréale
[2] fr.wikipedia.org/wiki/Fabaceae
[3] fr.wikipedia.org/wiki/Oléagineux
[4] fr.wikipedia.org/wiki/Fruit_(alimentation_humaine)
[5] fr.wikipedia.org/wiki/Légume-fruit