Lancement d'alerte sur le Copyright Trolling

Mis à jour le 25 novembre 2022

Introduction

Texte du dossier de défense de 23 pages établit du 10 au 14 novembre 2022 avec des preuves, des argumentations et des conjectures, accompagnant le dossier de presse de 185 pages constitué les jeudi et vendredi, contre ce qui semble être un des plus grand coup de masse planétaire automatisé jamais monté sur Internet, découvert à ce moment, et qui vise à une escroquerie générale débutante des populations, de type hameçonnage, via une armada de web bots qui saturent le trafic mondial, et via les tribunaux, par des entreprises officielles, la plupart du temps à l'aide de photos de presse banales réalisées en quelques minutes et qualifiées d'oeuvres d'art, pour principalement accuser les ignorants et les étourdis de contre-façon et réclamer une forte indemnisation avec option de mise en prison.

Les protagonistes abusent des systèmes, des infrastructures, des procédures, des lois et des erreurs plus que des malignités, ainsi que de la méconnaissance et de l'incompétence au sujet de la "magie" informatique qui permet hier comme aujourd'hui de faire des choses remarquables et extraordinaires en un clic et quelques secondes parce que des gens comme moi plus ou moins doués écrivent des logiciels parfois simples et parfois complexes grâce à la logique, aux mathématiques, à l'électronique et à la programmation, afin de faciliter la vie de tous les jours et de rendre le monde meilleur, en ce qui concerne la majorité d'entre nous.

Ceci est un lancement d'alerte ; en plus de celui au sujet du crime médical subit depuis des décennies.

  Compilation d'articles sur le Copyright Trolling

Taille : 464,6 Kio
Mise en ligne : 12 novembre 2022
Mise à jour : 15 novembre 2022
Dernier téléchargement : 2 décembre 2022
Téléchargements depuis avril 2021 ou mise en ligne : 10

Le Troll du droit d'auteur relève du phishing ou hameçonnage avec des fac-similés d'images diffusées sur Internet en gardant les originaux pour de futures réclamations d'indemnisations de masse : une pratique de mauvaise foi nuisible à interdire selon les spécialistes

Au sujet du Copyright Trolling

Lettres adressées à la société

Première lettre réponse à Copyright Trolling

Deuxième lettre réponse à Copyright Trolling

Troisième lettre réponse à Copyright Trolling

Image litigieuse de 250x250 pixels et contexte

Au sujet de laquelle j'ai été négligent sans m'en rendre compte, puis j'ai oublié car sur un post de blog personnel peu fournit et qui a disparu de l'affichage principal et que je ne consulte plus, ai-je réalisé le 12 novembre 2022 avec l'aide de la société. Pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi j'ai fait ça deux facteurs sont à considérer.

D'une part il faut savoir qu'il y a trois ans sur Twitter que j'utilise depuis 7 ans, quelques personnes du monde de l'informatique et de l'édition m'ont fait découvrir les GIFs animés, drôles ou pas, et j'y ai progressivement pris goût alors qu'au début je trouvais ça plutôt agaçant. Et donc c'est sans réfléchir, pour les raison évoquées dans mes courriers à la société, qu'un jour en voyant ce GIF de Bill Gates j'ai eu aussitôt l'idée de faire ce collage statique avec les ordinateurs Thomson BASIC de mon enfance qui m'ont sauvé de beaucoup de choses dans la vie avec également Windows, Word et Visual Studio, comme un enfant cherchant à dire merci à un homme bienveillant de grande bonté et de grande compassion selon ma connaissance en raison de ses œuvres et de son indulgence, et de le lancer tel une bouteille à le mer ; il ne s'agissait que de cela et le collage a aussitôt été retiré et j'ai vérifié mes espaces.

D'autre part en faisant cela je n'ai pas pensé aux droits d'auteur comme je le fait habituellement pour tout le reste. C'était juste un élan du cœur qui m'a fait oublier toute considération à ce sujet pour vérifier que cette image soit libre ou achetable sur une banque d'image. Sinon j'aurais sans problème trouvé une image similaire tant il y en a. À ce sujet il faut savoir également que la douleur et la fatigue réduisent les capacités physiques et l'endurance, alors on fonctionne de sorte à économiser le peu de temps disponible qu'on ne fait que perdre à ne rien faire sinon lutter contre ces deux choses, sans parler des autres difficultés surtout en l'absence d'aide mais c'est hors-sujet.

asherhaimhalevi.ordisoftware.com/blog/2021/08/de-lennui-et-des-ordinateurs

tenor.com/view/rautnbp-gif-19941190

Argumentation et défense

Dans ce genre de situation, attirer mon attention sur le problème en me le mentionnant, voire en me réprimandant ou au pire en me donnant un avertissement temporaire officiel afin de vérifier si j'ai amélioré les choses pour une meilleure éducation et de meilleures méthodes, c'est une chose logique, juste et requise, qui devrait être en vigueur, que ce soit pour moi comme pour tout le monde dans ce genre d'affaire où je ne suis qu'un particulier tel qu'exprimé à la société pour le commanditaire qui à ce jour n'a pas démontré l'originalité de la photo.

Mais procéder à des poursuites automatisées systématiques calculées ou ciblées, pour en l'occurrence en ce qui me concerne vouloir me ponctionner de 450€ jusqu'à potentiellement 300000€ ou plus sur une pension de 1020€, et au pire me mettre en prison, pour contrefaçon d'œuvre d'art, d'autant qu'il n'y avait aucune mauvaise intention de ma part et qu'il n'y a à ma connaissance aucun préjudice, et que le GIF utilisé n'a rien d'artistique, étant en plus de piètre qualité et seulement un visage public très connu, c'est totalement hors de proportion et inadapté.

Ce genre de poursuites juridiques voire judiciaires contre les populations est absurde. Ce n'est pas le but des lois et de la justice que de briser des vies de la sorte et j'emploie ce mot fort faute de mieux pour désigner une échelle gradué allant de la simple peur jusqu'au dossier de surendettement voire la prison avec perte de tout.

C'est ce qu'affirment nombre d'avocats, de juges et autres, tel que me l'a fait découvrir le dossier d'articles de presse de 185 pages que j'ai compilé du 10 au 12 novembre 2022 à la suite de la réception de la lettre de la société.

Il s'agit d'une pratique, basée sur la notion subjective d'originalité de l'image, nommée Troll du droit d'auteur ou Copyright Trolling, qui relève ici en vérité d'une variante du phishing ou hameçonnage avec des fac-similés d'images généralement altérées et de moindre qualité diffusées sur Internet en gardant l'original de côté pour de futures réclamations d'indemnisations de masse sans épargner qui que ce soit à l'aide de robots de reconnaissance d'image qui parcourent la toile jours et nuits et engorgent le trafic tel que résumé dans mon article "Au sujet du C-T".

Le but de ce système allégué par le commanditaire pour être non-lucratif n'est pas de protéger les droits d'auteurs et d'apprendre aux citoyens à faire les choses convenablement pour un monde meilleur, mais seulement de faire payer de grosses sommes aux ignorants comme à ceux qui ne font pas assez attention même une seule fois, en fabriquant des victimes qui se comportent mal, et uniquement, semble-t-il, dit-on, pour du profit et nuire.

Par exemple sur l'ensemble de mes deux sites personnels en mode bénévolat même pour la programmation car je ne pourrais jamais plus retravailler, le trafic des robots est de nos jours de plus de 99,9% et ce ne sont ni Google ni Bing et consorts qui ne passent furtivement que tous les quelques jours. Il me semble ne pas me tromper en disant que j'ai seulement de zéro à parfois un ou deux visiteurs par jour en moyenne qui ne regardent pas plus d'une voire deux pages. Mais désormais les bots aspirent ces deux sites tous les jours et même parfois plusieurs fois. Cette chose n'existait pas il y a 10 à 20 ans et même encore 5 quand cela a commencé à prendre de l'ampleur dans le monde entier et que les spécialistes ont commencé à observer ce phénomène dont on parle de plus en plus sans encore le comprendre alors on parle de bots de spam… mais le spam n'est qu'un facette de la chose ici hors-sujet.

Mon site de programmeur mis en ligne en 2008 a 40 pages bilingue soit que 80 au total ... et de nos jours plus de 250 bots viennent chaque jour aspirer plus de 2000 pages ! Mon site d'écrivain français mis en ligne en 2015 n'a que 64 pages ... et de nos jours plus de 120 bots viennent chaque jour aspirer presque 1000 pages ! Et cela en rafale.

Ce nouveau procédé estimé légal par ses protagonistes est considérée par des spécialiste, à défaut de pouvoir l'être comme une arnaque et une escroquerie, comme une pratique de mauvaise foi, perverse, nuisible, et allant contre le droit d'auteur lui-même, qu'il faut interdire en faisant évoluer les lois et les procédures.

En outre, et c'est le fondement de la problématique à la vue du nombre croissant de manière exponentielle de poursuites engagées sur toute la planète dans le cadre de ce procédé automatique, ce qui n'aura aucune efficacité à régler un vrai problème d'ignorance comme d'insouciance et l'erreur qui est humaine comme on dit… Donc en outre, éduquer et donner régulièrement des cours aux gens quel que soit l'âge dans les écoles, sur le lieu de travail et en mairie ou autre y compris à la télévision d'État à des horaires adaptés, serait plus efficace : c'est la chose à faire tout le monde le sait ; car cette pratique brutale envers de plus en plus de personnes, sans discrimination d'intention et de contexte ni considération de cas, sans bienveillance ni compassion, en réalité biaisée et même sournoise, ne peut produire aucun bien pour le monde mais seulement du mal à moyen comme à long terme.

Je vais oser dire que c'est moi qui subit un préjudice physique dans le cadre de ce procédé inadapté et inadéquat ainsi que non conforme et non souhaitable, car je viens de passer déjà quatre jours à m'inquiéter et à ne faire que de l'ordinateur au péril de ma santé pour comprendre et me défendre en constituant le dossier de presse et en rédigeant des textes contre une attaque orchestrée et disproportionnée en plus d'être abusive.

En effet, m'améliorer dans mes compétences, perfectionner ma méthodologie publique et vérifier mes espaces Internet ne m'a pris que deux ou trois heures voire disons six au total. Le reste n'a été que du temps passé à investiguer ce nouveau procédé que je ne connaissais pas, qui est en démarrage de sa phase de poursuites globales, au sujet duquel je n'aurais jamais eu l'idée que ça puisse exister, et qui est me semble-t-il d'un niveau de danger diffus, plus élevé quoi que différent que le spam et le ransomware, pour la sécurité des populations, même si pour le moment les juges tranchent au cas par cas lorsque les poursuites arrivent au tribunal qui risquent de s'engorger.

Un bon usage de ce procédé de surveillance globale occulte mis en place par ce genre d'organisation privée serait de l'employer pour détecter les infractions et les crimes comme il le fait actuellement dans sa partie automatisée, ce qui poserait beaucoup de questions au législateur s'il était officiellement reconnu, mais en fait non puisque ce qui est public est public comme au marché. C'est l'occulte le vrai problème, pas le pseudonyme voire l'anonymat des publications si on a prouvé son l'identité au prestataire, au club ou à l'autorité. Pour revenir au sujet du litige, une fois les alertes déclenchées, au lieu de procédures qualifiées de "cruelles" par beaucoup et les victimes, car dignes de pièges mortels pour animaux tels des braconniers, il faudrait expliquer et éduquer, et gérer les réprimandes avec bonté, tels des parents et des enseignants, car tel est le rôle de l'État, disons comme avec un permis à points ou quelque comme ça avant de déclencher des mesures selon l'intention et le contexte.

En toute circonstance il est requis de considérer la malveillance et éventuellement qui la pratique. Je sais que ce n'est pas une excuse mais je vais préciser que les banques de GIFs tels que Tenor comme ceux qui les utilisent en tierce partie devraient estampiller sur chaque page les copyrights et conditions d'usage comme les banques d'images qui font les choses correctement sans ambiguïté : ce qui est libre est libre et ce qui est achetable est à acheter, et ce qui est intégrable est intégrable ; et alors c'est clair en tout lieu et en tout temps avec honnêteté. Je viens de voir que Giphy indique désormais des pastilles sur les éléments vérifiés comme légaux et officiels. J'avoue maintenant considérer être devenu compétent en matière de GIFs et mêmes malgré mes "conditions de vie".

Aussi j'invoque pour ma défense le tort partagé, je ne sais pas trop comment on appelle cela, en plus de l'absence de profit et d'intention volontaire et mauvaise, en plus de ma situation personnelle et de la souffrance physique qui cause de la fatigue qui cause des inattentions qui cause des étourderies qui cause des erreurs et etc. sans parler de l'absence de capacité de paiement ; la seule chose que je peux produire est le dossier de presse non exhaustif qui indique qu'il s'agirait d'une arnaque lucrative et non d'un but non lucratif, en tout cas cela y ressemble aussi je soulève la question, quoi que le terme exact ici serait "coup monté" qui abuse du système et qui parie en misant autant sur l'ignorance et la négligence que le manque d'information et de compétence de gens et des tribunaux.

Cela dit, en précisant que mon propos n'est qu'une analyse résumée de ce dossier de presse et que je peux me tromper au sujet de certains éléments, concernant la notion d'originalité, cette image est banale et ne nécessite que quelques instants pour un amateur, autant que prendre son oncle en photo. On dirait que Bill Gates fait une moue de désapprobation amusée lors d'une réunion à la suite d'une sottise. Le floutage du fond est facile à réaliser même après la prise car il suffit de cliquer sur un bouton et un enfant de disons 8 ans en est capable : cela ne démontre aucune prouesse technique, photographique ou artistique, rien de plus compliqué que le fameux "Hello World" en BASIC, c'est juste l'usage d'un filtre Photoshop ou de tout autre algorithme banal depuis des années qui peut notamment être inclus dans le logiciel de l'appareil photo, n'importe quel graphiste professionnel le confirmera car un téléphone Android ou iPhone comme un PC ou autre peut avoir cette option depuis même avant 2015, et c'est très facile à vérifier aussi je passe les détails de recherche Google.

Analyse de la photo de presse d'origine de 4584x3024 pixels

Trouvée tel que mentionné dans mon deuxième courrier à la société, ce qui m'a fait découvrir la notion de Copyright Trolling afin de comprendre ce qui se passait au-delà de mon inattention.

Sans considérer le floutage omniprésent qui attire l'œil au premier regard, on dirait des rames de bateau accrochées au mur et cela n'a rien d'original comme le positionnement qui est un classique avec le cadrage tête-buste, et la lumière est standard. Ce n'est qu'une photo banale parmi d'autres qui n'a d'intérêt que la personnalité du sujet.

Selon mes maigres connaissances dans le domaine de la photographie en dehors de la fonction du blur et de quelques bricoles d'amateur, c'est une photo qui peut être réalisée en quelques instants au cours d'une réunion d'affaire, d'une conférence, d'un rassemblement ou d'un entretien, pures hypothèses, depuis la rencontre des protagonistes jusqu'à la création du fichier numérique final, puisqu'on peut supposer que ce n'est pas une prise depuis le fond d'une salle quoiqu'un bon zoom suffirait à donner cette impression et il est difficile de dire si le sujet est assis ou debout. Concernant la grimace, même les enfants savent la faire et il est facile de la saisir au vol avec le bouton d'un appareil surtout parmi une série de prise en rafale afin de sélectionner le meilleur cliché. Pour un photographe ça doit facile, rapide et automatique.

Cette photo n'est pas de l'art, et elle a été très peu ou pas du tout retravaillée en dehors de la fonction blur probablement automatique, et je n'imagine pas le photographe passer au pire plus de deux minutes dessus pour choisir les options car on voit nettement l'incrustation des bords du costume bâclée et non retouché. De plus ce n'est pas une composition notable malgré les rames peut-être de circonstance je n'en sait rien. Affirmer que cette photo est élaborée en raison de floutage et des rames serait un mensonge, et en dehors de cela il n'y a honnêtement rien de pertinent même la grimace.

Mais c'est une belle photo amusante, c'est sûr, avec une tête qui attire l'attention sur la personnalité, mais rien de créatif ni de technique ; aussi jolie que mes photos d'adolescent en vacances dans les alpes avec le petit appareil.

En revanche cela n'a rien à voir en terme de qualité indéniable avec la pauvre petite image que j'ai vue, et utilisé sans penser que je ne devais pas le faire tel que mentionné, et ce que j'ai fait n'a rien à voir avec une contrefaçon d'œuvre d'art ni même une utilisation commerciale, mais avec un manque d'instruction et de compétences en GIFs animés pour les raisons évoquées, tel un cuisinier qui sait faire un bon ragout mais qui savait pas du tout faire une tarte et à qui on avait en plus donné une recette inadéquate et des ingrédients périmés.

Unique exemplaire web officiel de la photo 2015

www.n-tv.de/incoming/Bill-Gates-ist-wieder-der-Allerreichste-article14616956.html

Très difficile à trouver même pour un informaticien puisqu'il faut connaitre le terme "{référence interne de la photo dans les archives du commanditaires}", en tout cas pour un français et pour Google images IA en raison de la technique utilisée.

Trouvé le 11/11/2022 après presque 24h de recherche à la suite au courrier de la société.

C'est-ce qu'on appelle une image fantôme dans le système du Copyright Trolling. L'article fait référence à la publication du classement Forbes des personnes les plus riches. Une question serait de savoir si cette photo aurait été prise lors d'un évènement mondain ou ce genre de chose à l'époque.

En l'absence de ma négligence évoquée et résultant de divers facteurs dont le contexte émotionnel du post sur mon blog et je suppose aussi la douleur corporelle traumatique causée par des tiers humains mal soignés et la fatigue résultante qui s'accumule années après années, j'aurais vérifié comme à mon habitude comme je le fais pour le reste, et vu que cette image n'est ni libre ni à acheter j'en aurais recherché une équivalente.

J'insiste sur cela en tant que circonstances atténuantes en plus de tout ce que j'ai indiqué.

Exemple de véritable originalité de photo 2015

twitter.com/OzzyOsbourne/status/1591816019555016704

Contrairement à la photo précédente réalisable en moins de cinq minutes, celle-ci a probablement nécessité des heures à quelques jours de travail, ainsi que beaucoup de compétences et de technique en retouche qui dépassent mes maigres capacités en graphisme et couleurs.

Cette photo-là peut même être qualifiée d'œuvre d'art, qu'on aime ou pas, car il a fallu réfléchir à la scène puis organiser et préparer sa réalisation.

Si la photo précédente relève sans aucun doute du cliché journalistique, celle-ci relève de la mise en œuvre d'un "programme informatique" vraiment complexe et planifié qui nécessite une grande expertise et beaucoup de temps et de moyens pour faire un Ozzy aussi "class".

Photo du chat de la famille Alex 2017

Durée de la préparation et du cadrage : 10 secondes.

Durée de la prise : 5 secondes.

Durée pour appliquer en ligne un filtre gratuit de type SÉPIA : 1 minute pour faire un choix dans la liste.

Durée des retouches avec GIMP pour corriger les yeux rouges et l'éclairage avec ombrage : 2 à 3 minutes.

Total : 5 minutes maximum en comptant le transfert de fichier depuis le Lumia et l'envoie en ligne sur Gravatar.

Il y a un défaut avec un pli du couvre-lit mais je n'ai pas pris la peine de le corriger car je n'ai pas le savoir-faire mais les gens n'imaginent pas ce qu'on peut faire depuis des décennies avec les images même animées.

D'ailleurs de nos jour on peut changer, enlever ou flouter le fond des vidéo en temps réel pour 30 euros le logiciel si le mode gratuit ne suffit pas et qu'on veut plus d'options pour faire comme sur un plateau TV.

Attention toute personne utilisant cette image sur son site sera poursuivi pour 1000€ ... non je plaisantes même si cette affaire n'a rien de marrant au regard des centaines de témoignages des gens que j'ai lu en deux jours et qui disent être choqués et effrayés par ce procédé de Copyright Trolling que l'Europe a de fait qualifié d'illégal si j'ai bien compris.